L'Egypte antique se servait de la lumière du soleil sur une herbe simililaire au persil et dont les propriétés photo sensibilisante permirent de repigmenter la peau de la personne atteinte du vitiligo (maladie de peau caractérisée par la dépigmentation).
De nos jours la NASA s'intéresse de très près aux propriétés thérapeutique des couleurs pour les astronautes. En effet suite à une blessure à la main d'un des leurs : en travaillant sous la lumière rouge sa blessure s'est cicatricée plus rapidement que prévu et au retour sur terre cette dernière était complétement résorbée.